Porsche Mission E, le missile anti Tesla

20 septembre 2015 | Par | Catégorie : Actualité (1 056 lectures)

Porsche Mission E

En présentant la Mission E au salon de Francfort, Porsche lance la toute première voiture de sport, quatre places et électrique de l’histoire de la marque. Ce concept combine le design émotionnel indéniable d’une Porsche avec d’excellentes performances et une pratique avant-gardiste du premier système de conduite de 800 volts.

Porsche Mission E

Les spécifications de cette fascinante voiture de sport : Quatre sièges individuels, quatre roues motrices et directrices, plus de 600 ch (440 kW), de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes, 200 km/h en moins de 12 secondes, 500 kms d’autonomie et un temps de charge d’environ 15 minutes pour atteindre une charge de 80% de l’énergie électrique.

Porsche Mission E

Les instruments sont intuitivements exploités par un système eye-tracking et contrôle de geste, certains même par l’intermédiaire d’hologrammes orientés vers le conducteur en ajustant automatiquement les écrans à la position adéquate.

Porsche Mission E

Le système d’entraînement de la Mission E est typique de Porsche et prouvé dans le sport automobile. Ce sont deux moteurs synchronisés à aimants permanents (PMSM), similaires à ceux utilisés au Mans sur le bolide vainqueur de cette année, l’hybride 919.

Porsche Mission E

La Mission E offre un autre avantage : Contrairement aux systèmes d’entraînement électriques d’aujourd’hui, elle peut développer sa pleine puissance même après plusieurs accélérations à de courts intervalles. Son temps au tour sur le Nürburgring Nordschleife est sous la barre des 8 minutes.

Porsche Mission E

Sportive et pratique au quotidien, la Mission E peut voyager plus de 500 kms sur une seule charge de batterie, puis 400 km après une charge de seulement 15 minutes. En effet, avec un système 800 volts, Porsche double la tension par rapport aux véhicules électriques conventionnels qui fonctionnent à 400 volts et offre de multiples avantages comme un temps record de charge.  En plus de pouvoir  connecter la voiture à un poste classique de charge, Porsche fait disposer d’une nouvelle technologie puisque l’on peut aussi charger le véhicule dans son garage, sans brancher de câble mais simplement par induction grâce à une bobine noyée dans le sol du garage à partir de laquelle l’énergie est transférée vers une autre bobine placée sous la voiture.

Porsche Mission E

Une autre caractéristique qui est typique d’une voiture de sport Porsche est la répartition optimale du poids avec un centre de gravité placé très bas. La batterie lithium-ion montée au niveau du soubassement s’étend sur toute la longueur entre les essieux avant et arrière. Cela permet de répartir le poids uniformément offrant un équilibre exceptionnel. Question poids : Les roues de 21 pouces à l’avant et de 22 à l’arrière sont en carbone et l’aluminium est omni présent sur la Mission E. Pour  l’utile et l’esthétique : Les portes antagonistes permettent une entrée plus commode sans pied milieu, les rétroviseurs sont remplacés par des caméras discrètes, l’aile avant gauche coulisse pour faire place à la prise électrique et aux données de charge sur écran puis au dessus du pare choc arrière, un badge en trois dimensions « PORSCHE » illuminé de l’intérieur, plane sous une arche de lumière qui se prolonge sur toute la largeur dans un élément en verre noir.

Porsche Mission E

Certes, tout cela fait beaucoup rêver. Néanmoins, la marque concurrente phare et spécialiste de l’électrique, Tesla, garde une avance indéniable sur la disponibilité de ses voitures. Et, à ce stade, la Porsche Mission E n’est pour l’instant qu’une voiture concept pour laquelle aucune date de production ou de commercialisation n’a été précisée. Affaire à suivre, donc.

 

Derniers articles Actualité