Comment lustrer sa voiture en six étapes

26 septembre 2011 | Par | Catégorie : Actualité, Pratique (23 303 lectures)

Aujourd’hui, rendez-vous chez Porsche où nous allons découvrir avec le peintre David, comment lustrer un véhicule. Vous êtes nombreux à vous demander comment redonner de l’éclat à votre carrosserie, éliminer des micro rayures, crottes de pigeons récalcitrantes… Tout cela sans rayer d’avantage votre voiture et lui redonner une brillance étincelante.

Tout d’abord, le matériel dont vous devez disposer :

  • Une lustreuse électrique avec vitesse réglable
  • Une mousse de lustrage souple et plate
  • Une mousse de lustrage très souple et bosselée
  • Un chiffon microfibre doux
  • Un chiffon microfibre extra doux
  • Du polish grain normal
  • Du polish grain extra fin
  • Du papier à poncer 2000 à l’eau extra fin

 

 

ETAPE 1 : Commencez par laver votre véhicule, un lustrage s’effectue sur une zone parfaitement propre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 2 : Si cela est nécessaire, poncez légèrement la zone endommagée ou le défaut avec du papier 2000 à l’eau, à la main, mais prenez garde à ne pas traverser. En général, un véhicule est constitué de 3 couches de base colorée et de 2 couches de vernis. Si en ponçant vous traversez les couches de vernis et atteignez la base, c’est perdu et l’élément nécessitera une nouvelle peinture. Evitez toutes les bordures et les angles car ce sont des zones où il y a très peu de produit et une accroche plus faible. Si vous disposez d’une ponçeuse et que vous souhaitez adoucir vos rayures de ponçage, munissez-vous d’un disque extra fin 3000 nommé ‘trizact’ ( voir photo, mini ponçeuse ). Ce n’est cependant pas une obligation, cela facilitera simplement le lustrage.

 

 

 

 

 

 

ETAPE 3 : Munissez-vous de la lustreuse équipée de sa mousse plate, appliquez le polish à grain normal et commencez à lustrer la zone que vous avez poncé ou la rayure que vous voulez effacer. Pour ne pas agresser le support, il est préférable d’humidifier légèrement la mousse. Lustrez en effectuant une légère pression sur la machine à faible vitesse pour étaler le produit puis accélérez au fur et à mesure. Veillez à ne pas laisser la mousse s’encrasser, nettoyez-la régulièrement car la moindre crasse pourrait rayer toute la zone que vous lustrez.

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 4 : Essuyez la zone lustrée à l’aide du chiffon microfibre. Faites le immédiatement car un polish qui sèche est plus difficile à essuyer et peut même causer des rayures. Attention, ne lésinez pas sur la qualité de vos ustensiles, optez pour des ‘vrais’ chiffons microfibre, oubliez ceux à 2 € qui laisseront systématiquement des micro rayures sur votre carrosserie. Tout comme les mousses de lustrage, les chiffons doivent être parfaitement propres. Pensez à les laver régulièrement à l’eau tiède.

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 5 : Pour un bon résultat, répétez l’étape 3 et 4 à nouveau. Placez cette fois la mousse ondulée sur la lustreuse et appliquez le polish extra fin. Vous obtiendrez une finition extrêmement brillante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 6 : Essuyez la zone lustrée à l’aide du chiffon microfibre extra doux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous l’aurez constaté, pour effectuer un bon lustrage/polissage et obtenir un résultat parfait, il faut être ferme vis à vis de la propreté et faire preuve de minutie. Mais la qualité de travail paie toujours et vous acquerrez une carrosserie plus éclatante que jamais.

On remercie David pour ses précieux conseils et à bientôt peut être dans cet atelier de rêve.

comments powered by Disqus

Derniers articles Actualité, Pratique